PASSETTO DI BORGO

Saviez-vous qu'au Vatican il existe encore aujourd'hui un passage secret qui date de l'époque médiévale ?

Le Passetto di Borgo est un passage secret piéton, qui relie la résidence papale du Vatican au château Saint-Ange. Il s'étend sur près de 800 mètres et a été réalisé pour que les papes puissent se réfugier le plus rapidement possible dans leur forteresse en cas de danger. Les ¾ du passage appartiennent à l’État italien, tandis que la partie du Vatican est fermée au public.

Les Sarrasins et les remparts de la Cité léonine

Le pape Léon IV décida d'entourer le Vatican de remparts en 852. Ils mesurent environ 6 mètres de haut et sont composés de blocs de tuf et de briques « recyclées » qui provenaient d'anciens édifices romains. Les remparts comprenaient 44 tours d'observation et 3 portes d’accès. C'est ainsi que fut créée la « Cité léonine », après les attaques des Sarrasins qui avaient osé piller la basilique de Saint-Pierre.

Le Passetto

Le Passetto a été créé dans le chemin des remparts, probablement par le pape Nicolas III (vers 1280), dont la famille était propriétaire du château Saint-Ange. Le pape fit transférer le siège pontifical du Latran au Vatican, afin mettre la main sur la forteresse qui sera exclusivement utilisée par les papes dès le XIVème siècle.
U
n chemin crénelé fut construit sur le Passetto au XVème siècle. Le pape Borgia le fit ensuite restaurer et l'utilisa en 1494 lors de l'invasion du roi de France, Charles VIII.

passetto_di_borgo

Le sac de Rome : ou quand le pape s'enfuit à toute vitesse dans le Passetto

L'empereur Charles Quint attaqua Rome le 6 mai 1527 (contre la ligue anti-Habsbourg) et comptait dans ses troupes des Lansquenets allemands (protestants et anti-papistes).
Le pape Clément VII fut sauvé grâce à ses courtisans et à des nobles qui l'ont caché sous un manteau sombre, afin d’éviter que sa robe blanche ne se transforme une cible mouvante. Les gardes suisses qui l’ont protégé durant sa fuite furent quant à eux tous massacrés. Les remparts conservent encore aujourd’hui les traces de cet assaut brutal, mené à coups de tirs d'arquebuses.

Les ouvertures modernes du Passetto : des flux humains aux flux routiers

Au XVIème siècle, le quartier du Borgo, qui abritait un hôpital, des églises, des monastères, des échoppes, des tavernes et des auberges, commença à s’étendre au-delà du tracé des remparts de la Cité léonine. Il fut alors nécessaire d’ouvrir des arches de passage dans le Passetto. Beaucoup d'entre eux portent la marque du blason de Pie IV Médicis (représentant 6 sphères, qui symboliseraient des pilules médicinales et feraient référence à un jeu de mots avec son nom célèbre de famille. D'autres hypothèses indiquent qu'il s'agirait de la représentation d'oranges, faisant allusion au commerce avec l'Orient). C'est en tout cas la raison pour laquelle l'une des rues du Borgo s'appelle la « Via delle palline » (littéralement, la « rue des billes »). Ne manquez pas d'admirer le Passetto en partant de la basilique Saint-Pierre, tournez ensuite à droite en direction de la colonnade Nord, et rejoignez la Porte San Pellegrino. Continuez vers le Largo del Colonnato, où vous trouverez la Porta Angelica avec ses 2 arches. Du côté de la piazza Risorgimento, vous remarquerez que l'arc situé à droite porte le blason des Médicis. Encore plus au-dessus, vous verrez des abeilles, emblèmes de la famille Barberini, qui datent de la période de restauration menée par le pape Urbain VIII, membre de cette même célèbre famille.

L'arc de gauche fut ouvert en 1933 par la municipalité de Rome (avec l'emblème SPQR) et si vous êtes attentif, vous pourrez lire les initiales « E. F », pour l’expression « Era Fascista » (littéralement « Était fasciste »). Il s’agit de l'une des traces laissées par le régime sur de nombreux édifices, mais la plupart de ces symboles a cependant été détruite après la guerre.

Prenez la Via dei Corridori qui longe le Passetto et traversez Piazza Pia, où se trouve une plaque commémorative dédiée aux partigiani (résistants), tués par les nazis en 1944. Les remparts se terminent enfin au château Saint-Ange.

Peut-on visiter le Passetto à l'intérieur ?

Il est possible de visiter le Passetto depuis le Musée national du château Saint-Ange. Il est ouvert au public avec des visites guidées. Sachez qu'il est cependant actuellement en cours de restauration. Nous vous conseillons donc d'en apprécier la beauté depuis le haut, en profitant de la vue depuis le dôme de Saint-Pierre ou depuis la terrasse du château Saint-Ange.