PAPE FRANÇOIS

François Ier, le 266ème Pape de l'Église catholique

Après la renonciation papale de Benoît XVI, un conclave fut mis en place le 11 février 2013. Le 13 mars de la même année, le premier Pape non européen, jésuite et portant le nom de Saint François d'Assise fut élu.

Jorge Mario Bergoglio, premier d’une fratrie de cinq enfants, est né à Buenos Aires le 17 décembre 1936.

Il a obtenu un diplôme de technicien chimiste, puis est entré au séminaire et auprès de la Compagnie de Jésus. Il est connu pour sa flexibilité, car un « jésuite se doit d’être une personne à l’esprit ouvert » et enclin à la dialectique. Les écoles jésuites éduquent souvent de grandes personnalités compte tenu qu'elles adoptent une approche humaine de la doctrine.

Il a ensuite enseigné la littérature et la psychologie et s’est diplômé en philosophie et en théologie.

Saint Jean-Paul II le nomme évêque en 1992 et cardinal en 2001. En 2005, il faisait partie des électeurs du Pape Benoît XVI.

Il compte à son actif 2 encycliques, 46 voyages internationaux et un jubilé extraordinaire organisé en 2015 qui, pour la première fois depuis le XIVème siècle, n'a pas débuté à Rome, mais en Afrique. Il possède également un compte Twitter qui est très suivi, un site Web et un magazine hebdomadaire qui lui sont consacrés.

L’homme

Il ne vit pas dans l'appartement papal du Palais apostolique. Souhaitant mener une vie aussi normale que possible, il réside à S. Marta, une résidence moderne située auprès de la sacristie de Saint-Pierre. Ses salles austères ne dépassent pas les 50 mètres carrés.

C’est un homme robuste, qui mesure 1,76 mètres et qui vit depuis 50 ans avec un poumon droit opéré. Il est réputé infatigable et se lève à 5 heures du matin pour se coucher vers 22 heures.

Il célèbre la messe à S. Marta à 7 heures du matin, et à laquelle un petit nombre de fidèles peut assister (avec une demande écrite adressée par courrier ordinaire au secrétariat d'État, et en acceptant toute date disponible).

Après le déjeuner, il se repose et se remet au travail avec un café. Il dîne à 20h et prie avant d'aller se coucher.

Une papauté controversée

Il suscite également de l'intérêt en dehors du monde catholique. Son objectif est de reformer une Église ouverte aux problèmes environnementaux, économiques et sociaux actuels et sa simplicité représente un choix de communication très précis. Ses positions politiques ont également suscité de l'hostilité, sachant que la lutte pour une Église paupériste a toujours créé des diatribes (il suffit de penser aux Franciscains).

Phrases et actes mémorables

« Marie est l’influenceuse de Dieu » ; Journée mondiale de la jeunesse 2019.

Au cours d'un Angelus, il fait distribuer 20 000 confections de Misericordina, un « médicament » consistant en un chapelet mis en boîte, à l'instar d’un autre médicament bien connu.

En 2017, il est nommé docteur honoris causa en médecine en tant que « docteur de l'âme ».

Il est également connu pour ses appels téléphoniques à des gens ordinaires, à des malades, mais aussi à des personnages controversés. Pietro Maso - qui a tué ses parents en 1991 à l'âge de 19 ans - lui a écrit une lettre qui fut suivie d’un appel téléphonique : « Je ne pouvais pas le croire. Il m'a aussi demandé de prier pour lui. Lui, le Pape qui me demande de prier pour lui. Moi qui suis le dernier, le maudit, le meurtrier, le monstre ».

L’Argentine

Une enquête journalistique a révélé son engagement, durant la dictature, pour la protection de dissidents qu’il aidait à se cacher et à expatrier.


Archevêque de Buenos Aires depuis 1998, Bergoglio avait pour habitude de se déplacer avec les transports en commun et de suivre les matchs de son équipe favorite au stade. Il a même ému Diego Armando Maradona, qui après un match de charité, l'a enlacé en lui disant : « Saint Père, j'ai toujours détesté tout cela, le Vatican, les églises, mais après cette embrassade, je me mets à votre disposition ».